AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ALLEZ CREVER, NATHAN&ELISE QAAAAQ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Misha
you don't love me, big fucking deal, I'll never tell you how I feel
avatar

Féminin Messages : 330
Date d'inscription : 10/05/2014
Age : 20

MessageSujet: ALLEZ CREVER, NATHAN&ELISE QAAAAQ   Jeu 12 Mar - 20:31

Attentive + Curieuse + Obéissante + Bien élevée + Élégante + Douce + Loyale + Généreuse + Déterminée + Sincère

Paranoïaque - Craintive - Timide - Maladroite - Possessive - Jalouse - Peu démonstrative - Faible - Sentimentale - Coincée - Tendance à s'effacer pour les autres - Pessimiste


Les yeux fermés et blottis dans ton lit tu laisses échapper un soupire tremblant entre tes lèvres glacées. Petite fille trop innocente, ton corps frêle s'agite en cherchant la chaleur, celle d'un corps ou d'un coeur qui te manque. Tu crains la solitude mais tu la cherches par désespoir, car tu sais que chaque marque d'affection t'apporteras une haine indésirée. Tu crains le monde mais tu crains la mort, tu crains ton environnement dangereux et tu te terres dans ton univers pour ne pas avoir à souffrir. Tu n'idéalises pas mais tu fermes les yeux à la vérité trop cruelle; petite fille cachée dans tes draps, tu fuis ce qui te fais peur car tu es d'une lâcheté indescriptible.
Ton esprit ne peut plus se briser car ton passé t'étouffes dans ton sommeil. Enfant soumise à l'autorité, tu ne connais la révolte mais vis de l'obéissance. Ta faiblesse est ta plus grande arme, tes grands yeux ton plus grand charme, ton existence ta plus grande honte. La gentillesse et le rire te désarment, l'amitié te déstabilise mais la chaleur fait battre ton coeur. Fillette glacée dans ton cocon de larmes, tu t'éloignes du monde pour ne pas le voir s'écrouler.
Poupée de glace au regard innocent, les sourires des adultes sonnent faux à tes yeux. Ta confiance est dure à attraper mais précieuse à garder. Telle une gracieuse fleur, un unique mouvement de travers peut te briser un peu plus. Tu te caches derrière les autres pour ne pas te faire mal; enfant paranoïaque, ce qui t'est inconnu t'effraie. Pourtant tu t'ouvres peu à peu, tu te tournes vers ceux qui te tendent la main quitte à te blesser après. Tu contrôle ta peur sans contrôler ton coeur, tu marches vers l'avant d'un pas lent et trébuchant.
Petite fille de peur et d'espoir, tu tends une main hésitante vers le futur, tu pleures le passé pour pouvoir rire le lendemain.

⊱ AGE : 16 ans ⊱ DATE & LIEU DE NAISSANCE : 06/06 ; New-York (native de Tromsø)⊱ ORIGINES & NATIONALITE : americano-norvégienne, nationnalité americaine et Norvegienne ⊱ STATUT SOCIAL : Célibataire ⊱ ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelle ⊱ GROUPE : Colonie des Sang-mêlés

⊱ ÉLÉMENT : Eau ⊱ PARENT DIVIN :Aphrodite ⊱ POUVOIRS : crystokinesie et transmutation de sentiments ⊱ ARMES/OBJETS MAGIQUES : petit poignard en bronze céleste ⊱ ANNÉES PASSÉES DANS VOTRE CAMP : 5 ans

son histoire.

What I fear and what I try, the words I say and what I hide, all the pain, I want it to end. But I want it again
Tu grimpes dans l'hélicoptère privé de ton père. Du haut de ton petit mètre vingt-cinq, la fenêtre n'est pas à ta portée mais tu sais qu'à terre, le mannequin norvégien qui t'as élevé pendant tes six premières années te fait de grands signes en se retenant de verser une larme. Tu le fais alors pour lui: une, puis deux, trois, et tout un torrent de pleurs se déverse sur tes joues pâles. Tu ne voulais pas partir. Pour ton père. Ton père allait beaucoup te manquer, lui qui était si gentil avec toi, si souriant. La seule source de chaleur que tu n'ais jamais eus dans ce pays de glace dans lequel tu avais grandis, à Tromsø, en Norvège. Pourtant tu étais allée à l'école, tu avais eus des camarades des classes, et une petite fille aussi belle que toi aurait du avoir tout un tas d'amis. Mais des amis, ça t'étais inconnu. Fraîchement débarquée d'Amerique à trois ans, tout le monde t'avait rejetée sans que tu ne saches pourquoi. Petite princesse de glace et de tourment, ton sourire s'était évanoui et tu t'étais renfermé dans ta petite bulle. Même les maîtres et maîtresses ne t'aimaient pas beaucoup. Ils te regardaient tous avec un mépris prononcé et n'arrêtaient pas de hausser le ton avec toi, car tu "enchaînais les bêtises". Ce n'était pas ta faute si tu n'arrivais pas à tenir en place, les médecins avaient dis que tu étais hyperactive. Pourtant il y en avait qui venaient te voir de temps en temps, de proposer de jouer. Mais, dès que tu les touchais, ils se mettaient à pleurer et s'enfuir. Tu secoues la tête et te blottis dans ton siège, ajustant tes longs cheveux dorés et tirant un mouchoir pour essuyer tes larmes. Ce n'était pas le moment de pleurer, ton père t'avais dis d'être forte. C'était dur, mais tu essayais. Dès ce soir, tu devrais vivre à New York, chez des cousins de ton père. Pourquoi? "Tu dois retourner voir ta maman le plus tôt possible, mon ange."

Ҩ

Cloîtrée dans ta chambre, tu tourne en rond, incapable de rester immobile trop longtemps. Tes cheveux blonds flottaient dans ton dos, Tu jetais des regards soit impatient vers la porte, soit curieux vers la fenêtre. Ta joue portait encore la marque rouge de la gifle que tu avais reçu quelques heures plus tôt mais tu n'avais plus vraiment mal; en revanche, ta jambes te faisait souffrir même si tu faisais de ton mieux pour ne pas boiter. Hier encore, ton oncle t'avait poussée contre la porte de la salle à manger, et tu t'étais froissée un muscle de la cuisse. Mais pour rien au monde tu ne l'avouerais, déjà parce que ça ne servirait à rien. Alors que tu ruminais dans la petite pièce, une voix venant du rez-de-chaussé passe à travers le plancher. "AZAZEL!!" Tu sursautes et esquisses une grimace de douleur, puis te précipites vers la porte. Ta tante n'aimait pas que tu arrives plus de dix secondes après t'avoir appelée. Toi, tu n'aimais pas qu'on t'appelle Azazel, car c'était le nom d'un démon, mais la seule fois où tu avais évoqué le sujet, tu avais faillis avoir la nuque brisée tellement les gifles étaient puissantes.
Dans la pièce, ta cousine te regardait avec plus de mépris que tu n'en as jamais subit tout au long de ta vie. Instinctivement tu savais qu'elle était jalouse, mais tu préférais baisser la tête et ne pas dire un mot. De toutes manières, tu avais prévue de t'enfuir. Tes affaires étaient déjà prêtes, tu attendais juste qu'il fasse nuit. C'était ton dernier repas chez tes cousins, tu avais neuf ans et la tête pleines de choses à faire à l’extérieur de la maison.

Ҩ

"Eh, attention!"
Tu étouffes un cri en voyant le bord de la falaise s'effriter devant toi et le monstre chuter en bas, une main inconnue te tirant vers l'arrière. Tu entends ton coeur battre dans tes tempes et te retournes brusquement, ton visage pleins de terre et de poussière. Le garçon qui t'avais tiré devait avoir à peu près deux à trois ans de plus que toi, esoufflé d'avoir couru, une épée en main. Tu sursautes et dégages brusquement ta main, manques de trébucher et t'éloignes de quelques pas, les yeux rivés sur l'arme. Le garçon hausse les sourcils, baisse son regard sur sa main et range avec l'assurance que tu n'as pas, sa lame dans son fourreau.
"C'est ça qui te fais peur? T'inquiètes, j'vais pas te faire mal. Tu t'appelles comment? T'es une demi-déesse toi aussi non?"
Perplexe, tu ouvres de grands yeux. Une demi-déesse? Mais qu'est-ce qu'il racontait? Tes yeux se dirigent d'eux-même vers le vide à quelques mètres de toi. Ce n'était pas un rêve, n'est-ce pas?
"Moi c'est Joshua, fils de Dionysos."
"Utopia..."
"Wow, c'est bizarre comme nom. T'es étrangère?"
"Norvégienne."
Il cligne des yeux mais ne fais pas de remarque. Sans doute tes yeux pâles, ta peau blafarde et tes cheveux clairs confirment assez tes origines.
"En tout cas, jolie comme t'es, ta mère peut bien être Aphrodite."
Tu te sens rougir et baisses ton regard jusqu'au sol, laissant tes mèches platines couvrir ton visage. Ton père aussi disait que tu avais la beauté d'Aphrodite, mais tu n'y avais jamais vraiment crue.
Il t'avais invitée chez lui, dans son petit apparement en bordure de New York qu'il partageait avec sa mère. Tu leurs avais alors parlé, parlé, parlé jusqu'à en pleurer; la boule dans ton estomac se détendait peu à peu que les paroles se déversaient de ta bouche. Pour la première fois depuis ton arrivée aux Etats-Unis, tu te sentais bien, tu te sentais chez toi: tu y croyais, aux mythes, mais le fait d'être une fille de Déesse avait du mal à passer.
Pendant plusieurs mois, tu es restée habiter chez eux. Tu prenais des cours par correspondance puisque tu avais trop peur de sortir pour aller à l'école avec Joshua, et les seules fois où tu sortais, il suffisait que tu touches les autres pour qu'ils se mettent à te mépriser. Et même sans les toucher, toutes les amies de Joshua semblaient te détester: peut-être étais-tu vraiment une fille d'Aphrodite, finalement.

Ҩ

"Tu sais, si Chronos c'est le Dieu du temps, je suis sûre que tu pourras retourner en arrière avec ton père"
Les mots se bousculent dans ta tête mais tu ne parviens pas à en donner un sens. Ses yeux te fixent sans que tu n'y discernes une émotion, la pression qu'il exerce sur ton bras en te parlant est assez forte pour que tu grimaces. Ton coeur battait trop fort sous ta poitrine, et, assise sur le lit, tu le regardes interloquée.
"Mais, Joshua, Chronos est l'ennemi de ton père, non?"
Tu vois sa mâchoire se serrer, son regard perdre en assurance. Depuis quelques temps déjà il te parlait de Chronos, Chronos, toujours lui, comme si il était obsédé par le Titan. Toi, tu savais que ce n'était pas bien, que les Dieux n'étaient pas méchants et qu'ils avaient du bannir les titans et leur père pour une bonne raison. Et petit à petit, tu voyais Joshua sombrer dans le vice, tentant de te tirer avec lui en te parlant du Père des Dieux, du matin jusqu'au soir. La perspective de retrouver ton père te plaisait, beaucoup, beaucoup. Mais de là à te battre pour une cause qui n'était pas la bonne, tu préférais encore ne jamais retourner en Norvège.
"Tiens, j'ai une idée! Ça te plairait de venir avec moi visiter un bateau, demain matin? Tu verras il est top."
Tu déglutis, hésitante. Tu n'aimais pas ce changement de sujet. Méfiante, tu recules légèrement sur le lit, te dégageant peut-être un peu trop sèchement de son emprise. Il fronce les sourcils, se penche en avant, te plaque contre le lit les mains sur tes épaules. Un cri se coince dans ta gorge, tu lis la colère dans ses yeux, et le reflet de ta propre terreur. La main collée sur son bras, tu tentes de le repousser mais la force te manques; à la place, tu hurles en voyant une toile de cristal se former à partir de ta main et figer son bras. Joshua sursaute, lâche prise et descend du lit, fixant son bras prisonnier.
"Dé...désolé, je..."
Ta voix se brise dans ta gorge, tes mains se crispent sur tes draps. Il t'avait suffit d'un seul regard haineux, d'une seule décharge, avant que tu ne commences à hurler. Une vague de magie balaie ta conscience, tu te tors sur ton lit en te tenant le crâne. Pourtant tu n'avais pas mal, pourtant tu ne sentais rien. Tu roules de l'autre côté du lit, tombes par terre et te traînes jusqu'au coin de la pièce, les larmes aux yeux. Les objets tombent sur ton chemin, sur le sol ou sur toi-même, mais tu te roules en boule, hurlant plus longtemps que tu n'avais jamais parlé. La terreur remplissait ton regard, faisait tressauter ton corps frêle de poupée en porcelaine. Tu vois Joshua reculer, le bras libéré du cristal; tu vois la porte s'ouvrir sur sa mère paniquée; tu sens ton cerveau prêt à exploser.

Ҩ

"Vous êtes certains qu'elle sera mieux ici?"
"Certainement; votre hôpital est le meilleur de New York, et nous ne pouvons assurer la garde de cette enfant dans son état."
"Elle n'était pas...folle, avant?"
"Oh, vous savez...Elle a toujours été un peu bizarre."

Couchée sur le sol, les bras entravés dans tes longues manches reliées, tu fixes le plafond en écoutant ta tante et le médecin. Tu la détestais. Oh, tu la détestais tellement que tu auras sûrement pu la tuer, la, maintenant, au beau milieu de cet hôpital psychiatrique où tu n'avais rien à faire. Folle? Folle? Ils te disaient folle mais tu persistais à hurler le contraire. C'était lui, c'était Joshua qui t'avais rendue folle. Tu laisses échapper un gémissement et te traînes jusqu'au coin de la petite chambre blanche, les mûrs parsemés de matelas -il parait que tu t'étais tapé la tête contre à répétition le soir de ton arrivée- en regardant par la fenêtre. La pièce était vide, si vide, oh, tu le savais, au fond de toi. Mais tu ne pouvais pas gommer de ton esprit la petite fille blonde assise à côté de toi, te regardant de ses yeux clairs. Tu te voyais, à 6 ans, dès ton arrivée en Amerique, petite princesse timide et craintive. Assise sur ton lit, il y avait la 'toi' à 8 ans, fuyant la maison, des traces de boue sur le corps. Et, faisant les cent pas au centre de la pièce, du haut de ses onze ans, la jeune fille en robe blanche, les mains couvertes de cristaux et ton petit sourire rêveur collés à ses lèvres.
"Allez vous-en."
Toutes te regardent sans répondre, sourire moqueurs et regards vides. Elles ouvrent leur bouches, répétant à l'unisson, dans ta tête, le seul et unique mot que tu n'avais pas du tout envie d'entendre. Folle. Tu fourres ta tête entre tes genoux et recommences à pleurer, essayant d'ignorer les trois petites filles autour de toi, que toi seule voyait, puisque c'était ton imagination qui créait ces hallucinations car, folle, oui, tu l'étais.

Ҩ

"Uto! Eh, Utopia!"
Tu lèves tes yeux fatigués vers la porte de ta cellule. Dans le petit encadré amovible, deux yeux noirs te fixent, mais avec l'obscurité de la pièce, tu les vois à peine. la nuit devait être déjà bien avancée mais tu n'avais plus la notion du temps, enfermée nuit et jour dans cette petite pièce. Les hallucinations se multipliaient et remplissaient maintenant la pièce de toutes ces choses sans sens qui avait parsemé ton enfance. L'encadré se ferme et tu entends des bruits de clefs, pourtant tu n'esquisses pas un mouvement: le visage creux, des cernes sombre sous tes yeux lassés, assez maigre pour que l'on voit tes os, tu n'as plus de force depuis bien des semaines. La porte s'ouvre doucement, dans un grincement silencieux, sur la stature d'un jeune asiatique de 14 ans. Tes lèvres s'ouvrent mais aucun son ne franchit tes lèvres; ta gorge est trop sèche de n'avoir parlé des mois durant, mais tu te redresses.
"Hey...Désolé d'avoir mis autant de temps, mais si tu veux bien m'écouter, je vais te faire sortir d'ici. Je sais comment te guérir, si tu...si tu viens avec moi sur le bateau."
Tu déglutis faiblement, hésitante. Guerir. Guerir, guérir de cette folie insupportable. Combien de fois avais-tu souhaité t'évader? Retomber en enfance, quand tout n'étais que conte de fée? Tu fermes les yeux. Tu ne voulais pas aller dans le bateau. Tu ne voulais pas te laisser corrompre, petite fille à l'innocence tachée de folie. Mais tu ne voulais pas rester là.

Il te tire par le poignet, traversant les couloirs de l'hôpital. De son poignard il avait déchiré les manches et les liens, te permettant de courir du mieux que tu pouvais. Ton esprit était flou, tu ne distinguais pas les corps inertes au sol, jusqu'à ce que la grande porte du hall se présente devant vous. Il la pousse et te tire à l'extérieur, t'emmenant vers l'hudson où attendait un petit bateau à moteur. Assis face à face, tu t'agites, tes yeux ne restant jamais à la même place. Depuis combien de temps n'avais-tu pas vu l'extérieur? Il démarre le bateau, qui l'éloigne vers l'amont en vous emportant.
"Uto? Ca va pas? T'as perdu ta langue ou..?"
Tu t'agitais de plus en plus, tripotant la robe qu'il t'avait donné de tes longs doigts pâles comme un tic nerveux. Il retire une mèche de cheveux de ton visage, soulevant ton menton pour avoir accès à tes yeux; et ce qu'il y vit le fit sursauter et reculer, le regard hagard. Dans tes yeux cernés ne se reflétait que la folie dans laquelle tu avais vécu une année durée, avec pour seule compagnie des hallucinations.
"Joshua."
Son prénom s'échappe de tes lèvres, dans un murmure tremblant de colère. Tu n'avais jamais haïs quelqu'un autant que lui, lui qui t'avais plongée dans ce cauchemar sans se soucier de ton cas. Un an. Il avait mis un an avant de revenir te chercher, et tout ça pour te rabâcher encore plus les oreilles avec son histoire de titan, tout ça pour t'emmener toujours au même endroit. A travers ton rideau de cheveux sales et emmêlés, ton regard sauvage ne le quitte pas; tu te lèves en titubant lorsque vous arrivez enfin dans la baie de New York.
"Qu'est-ce que tu f..."
"J'aurais bien dis que je suis désolé si seulement je l'étais. Mais tu vois, la folie, ça dérègle les émotions. Ça doit être parce que c'est de ta faute que je te déteste autant, tout comptes fais. Peut-être qu'on aurait trouvé un arrangement, avant que je sois folle, folle, folle, folle comme toutes le disent -tu les vois, toi aussi, autour de nous? Elles hurlent, elles rient, ah, ça fait si longtemps qu'elles sont là. Ah, le train est là, je dois y aller, avant de le manquer.  A ce soir, papa!"
Il avance le bras pour te retenir, mais, jetant un dernier songeur vers le lointain, tu te laisses tomber dans l'eau sale du fleuve, fuyant, comme la lâche que tu es et seras toujours, les difficultés.

Ҩ

Tu t'accrochais désespéramment à ton morceau de cristal qui frottait difficilement sur l'eau. Tes forces commençaient à te quittait car ta maîtrise sur cet élément n'était pas du tout au point, mais tu tenais avec le peu d'énergie qu'il te restait. Ça ne faisait que quelques minutes que tu avais sauté du bateau, mais le temps te paraissait si long que tu ne remarques pas tout de suite les nymphes discrètes mener ton navire d'infortune vers la rive. Avachis, à peine consciente en pleine nuit, tu sembles voir une lueur s'approcher, puis un cri, des bruits de course, et puis plus rien.

Tu étais arrivée à la colonie des sang-mêlés le 6 septembre 2009. Ou plutôt, la nuit du 5 au 6, échouée sur la berge où ton morceau de cristal s'est brisé lorsque tu t'étais endormie, bercée par les bras des nymphes. Tu t'étais réveillée en sursaut le lendemain matin, coiffée et correctement habillée; mais malgré ces changement, il n'avait pas fallu plus de quelques minutes pour que les demi-dieux comprennent que tu étais folle. Demi-dieux. Un terme que tu aurais rejeté à peine deux ans auparavant, pourtant la vérité était plus forte que jamais. Ils étaient là, autour de toi, certains armés, d'autres non, des airs de ressemblance trop frappantes pour être anecdotique. Ils t'avaient guéris. Oh, tu t'en souviendrais toute ta vie, de cet instant où tout est redevenu clair, vide, dans ton esprit. Plus de bruits, plus de petites filles autour de toi qui te répétaient à quel point la folie s'était emparée de ton être.
Obéissante, tu avais tout expliqué au centaure qui dirigeait la colonie, tout ce que tu avais vécu, sans rien omettre. Il t'avait envoyé dans le Bungalow d'Hermès en attendant que ta mère se découvre, ce qu'elle n'a fait uniquement huit mois plus tard, le jour de tes 12 ans: Aphrodite, Déesse de l'amour et de la beauté, te reconnu comme sa fille. Douze ans. Dernier jour autorisé pour cet événement, tu t'étais renfermée sur toi-même: ta mère elle-même t'aimait-elle si peu? Oh, tu n'en voulais pas. Tu n'en voulais pas à elle, après tout tu la comprenais: avoir une fille fraîchement seine après une année totalement folle, et qui plus est, aussi faible que toi, ce n'était sûrement pas quelque chose de facile à avouer.

Ҩ

Ete 2012. La bataille de Manhattan a pris fin et tu te roules en boule à la lisière de la forêt, les yeux rivés sur le feu de camp, sur le banquet célébrant la victoire face à Chronos. Tu n'avais pas envie de prendre part à la fête; il manquait trop de gens qui méritaient d'être là, à rire avec les survivants. Le menton posé sur tes genoux, tu regardes distraitement l'oiseau de cristal voleter autour de toi, avant de t'endormir sur l'herbe.
Gaïa commençait à se réveiller. Moins d'un mois après la chute du titan, sa mère avait pris le relais. Ça aurait put tarder, comme Chronos l'avait fait: passif, passif, avant d'attaquer des années après. Mais non. Non, c'était plus brutal. Vous ne vous étiez pas encore adapté, vous n'étiez pas prêt pour cette nouvelle guerre. Octobre, la colonie fut envahis. Fragile petite fille, tu fut l'une des premières à être prisonnière, avec des dizaines de tes compagnons.
Tu ne fus pas battu. Torturée, oui, Oh oui, mais pas frappé physiquement. C'était Joshua, encore et toujours lui, qui, après avoir essuyer sa défaite dans le camp de Chronos, avait rejoint celui de Gaïa. "Ta cupidité n'a vraiment aucune limite?"
La folie. Il s'était à nouveau vengé de tes paroles, te replongeant dans ce cauchemar que tu avais cru quitter à jamais. Enchaînée dans ta cellule, ta folie s'accroissait de jour en jour, au fur et à mesure qu'il passait devant toi avec ce sourire hypocrite. Ton visage se creusait, ta peau pâlissait. Les cheveux sale, les yeux vitreux, tu restais pourtant belle par ton sang divin; et ça, il ne le supportait pas. En janvier, tu as manqué d'être défigurée, ruée de coups sur ton visage. Avril, le grand banquet. C'était trop suspect, trop surprenant, pourtant tout les prisonniers s'étaient pliés à vos tortionnaires. Incapable de te nourrir seule, ta force insuffisante et ta folie maladroite, Joshua t'avait nourri mais tu voyais dans ses yeux son amusement, sa cruauté. Il n'était plus le petit garçon qui t'avait tiré sur le bord de la falaise; cette époque te paraissait si lointaine que tu te demandais encore maintenant si elle avait existé.
En juin, les camps furent libérés. Trois jours et trois nuits de combats auxquels tu participais comme tu pouvais, t'occupant de protéger les blessés, regardant avec horreur les morts et le sang se rependre, encore, sur vos terres. Et puis finalement, la victoire vous appartenait, et, triomphant, vous regagner la colonie et, de l'autre côté des Etats-Unis, le Camp Jupiter. 10 juillet. Le temps aurait du être aux festivités, comme après le bataille de Manhattan. Mais, à cette bataille-ci, il y avait eu Percy pour mener la Guerre. Et en ce dix juillet, le nom de Percy était sur toutes les lèvres comme une prière aux Dieux, murmures désolé d'une funeste cérémonie. Il y avait eut trop de morts pour cette année, trop de sang et de peur.

Ҩ

"J'peux entrer?"
Tu tournes la tête vers la porte du bungalow, où le fils d'Apollon se tenait appuyé dans l'encadrement. Ceci dit, il n'attend pas ta réponse et vient s'asseoir sur ton lit, de l'autre côté d'où tu te tiens immobile. "Chelsea voulait te le dire mais elle est occupée, du coup c'moi qui m'y colle." Jared te fixes de son regard glacé et tu baisses les yeux, sensible aux regards des autres. Tu savais que Jared t'appréciait -c'était lui qui t'avais trouvé à ton arrivée à la Colonie- mais il avait cette attitude qui te faisait peur. Tu attends patiemment qu'il continue, puisque personne n'attendait vraiment de dialogue avec toi. "Hadès est parti dans le camp de Gaïa, et un mioche a croqué la Pomme de Discorde. Si tu veux mon avis il restera pas longtemps en vie ce gamin."
Le temps que l'information monte au cerveau, tu avais relevé la tête et tes yeux remplies d'effroi clignaient frénétiquement. Hadès. Gaïa. Pourquoi? Tes doigts tremblent et serrent ta robe, tu te mords la lèvre inférieur. "La Pomme...Alors, le camp Jupiter..." Il secoue la tête, évitant soigneusement ton regard. "Les tensions étaient déjà un peu présentes, mais là..." Silencieuse, tu laisses ton regard songueur se porter sur les rideaux de dentelles de ton Bungalow, caressant du bout des doigts ton bras droit. Il ne doit pas y avoir de fin à tout ça.
ses pouvoirs

Crystokinésie Gracile et discret, le cristal se transforme sous tes doigts. Tu le manipules à ta guise, d'une pensée rêveuse ou violente, selon la forme que tu désires. Tu uses de ce pouvoir quotidiennement, mais à faible dose pour ne pas t'épuiser: un miroir, un petit plateau, toutes sortes de choses utiles qui ne puisent pas dans ton énergie propre. Souvent, lorsque la solitude te lasse, tu formes un petit oiseau de cristal qui virevolte autour de tes épaules, et disparaît dès que ton attention se détourne. Au combat, tu t'en sers principalement comme bouclier, mais aussi comme piques pour attaquer; en principe, tu utilises d'une main ton poignard en bronze, de l'autre un morceau de cristal en long cône, plus long que ton arme principale.

Manipulation empathique Tu contrôles les sentiments d'autruis, mais aussi de toi-même. En général, tu t'en sers pour te forcer à garder ton calme, volontairement. Involontairement, tu t'en ai servis inconsciemment depuis des années, transformant toutes sorte de sentiments en haine et jalousie à ton égare; toujours effrayée par ce don, tu apprends toujours à l'utiliser puisque sa maîtrise est très loin pour toi.

⊱ PRÉNOM : Melissa ⊱ PSEUDO : Kuru ⊱ AGE : dix-sept ans ⊱ CÉLÉBRITÉ : Elle Fanning ⊱ CODE DU RÈGLEMENT : aquae sextiae ⊱ QUE PENSES-TU DU FORUM ? blblblblbl ⊱ OU AS-TU CONNU PJRPG ? Chelsea et Jared m’ont littéralement agressée. Trois fois. Chacun. Par jours. ⊱ BESOIN D'UN PARRAIN OU D'UNE MARRAINE ? i dont thk so ⊱ FRÉQUENCE DE CONNEXION : Eeeer ça depend du boulot #Terminale ⊱ INVENTE OU SCÉNARIO ? inventé ⊱ DERNIER MOT : blabla


Dernière édition par Neven le Jeu 19 Mar - 21:30, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misha
you don't love me, big fucking deal, I'll never tell you how I feel
avatar

Féminin Messages : 330
Date d'inscription : 10/05/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: ALLEZ CREVER, NATHAN&ELISE QAAAAQ   Ven 13 Mar - 18:46















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALLEZ CREVER, NATHAN&ELISE QAAAAQ   Ven 13 Mar - 19:23

Revenir en haut Aller en bas
Misha
you don't love me, big fucking deal, I'll never tell you how I feel
avatar

Féminin Messages : 330
Date d'inscription : 10/05/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: ALLEZ CREVER, NATHAN&ELISE QAAAAQ   Ven 13 Mar - 19:28



Dernière édition par Neven le Lun 30 Mar - 18:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misha
you don't love me, big fucking deal, I'll never tell you how I feel
avatar

Féminin Messages : 330
Date d'inscription : 10/05/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: ALLEZ CREVER, NATHAN&ELISE QAAAAQ   Sam 14 Mar - 11:27

sisi j'suis allée chercher le code. :V
Code:
<center><div id="fondpv"><div id="nameprez">✓ Azazel-Utopia McKenzee<span class="arrowprez"></span><span class="arrowprez2"></span></div><div id="ava1"><table><tr><td><div style="margin:auto;text-align:center;width:100%">

<div align="left"><div id="ribbon"><div style="margin:auto;text-align:center;width:100%"><B class="khotitle2">son caratère</B></div><br/><div style="height: 225px;overflow:-moz-scrollbars-vertical;overflow-y:auto; font-size: 11px"><div align="justify">[b]Attentive + Curieuse + Obéissante + Bien élevée + Élégante + Douce + Loyale + Généreuse + Déterminée + Sincère

Paranoïaque - Craintive - Timide - Maladroite - Possessive - Jalouse - Peu démonstrative - Faible - Sentimentale - Coincée - Tendance à s'effacer pour les autres - Pessimiste[/b]

Les yeux fermés et blottis dans ton lit tu laisses échapper un soupire tremblant entre tes lèvres glacées. Petite fille trop innocente, ton corps frêle s'agite en cherchant la chaleur, celle d'un corps ou d'un coeur qui te manque. Tu crains la solitude mais tu la cherches par désespoir, car tu sais que chaque marque d'affection t'apporteras une haine indésirée. Tu crains le monde mais tu crains la mort, tu crains ton environnement dangereux et tu te terres dans ton univers pour ne pas avoir à souffrir. Tu n'idéalises pas mais tu fermes les yeux à la vérité trop cruelle; petite fille cachée dans tes draps, tu fuis ce qui te fais peur car tu es d'une lâcheté indescriptible.
Ton esprit ne peut plus se briser car ton passé t'étouffes dans ton sommeil. Enfant soumise à l'autorité, tu ne connais la révolte mais vis de l'obéissance. Ta faiblesse est ta plus grande arme, tes grands yeux ton plus grand charme, ton existence ta plus grande honte. La gentillesse et le rire te désarment, l'amitié te déstabilise mais la chaleur fait battre ton coeur. Fillette glacée dans ton cocon de larmes, tu t'éloignes du monde pour ne pas le voir s'écrouler.
Poupée de glace au regard innocent, les sourires des adultes sonnent faux à tes yeux. Ta confiance est dure à attraper mais précieuse à garder. Telle une gracieuse fleur, un unique mouvement de travers peut te briser un peu plus. Tu te caches derrière les autres pour ne pas te faire mal; enfant paranoïaque, ce qui t'est inconnu t'effraie. Pourtant tu t'ouvres peu à peu, tu te tournes vers ceux qui te tendent la main quitte à te blesser après. Tu contrôle ta peur sans contrôler ton coeur, tu marches vers l'avant d'un pas lent et trébuchant.
Petite fille de peur et d'espoir, tu tends une main hésitante vers le futur, tu pleures le passé pour pouvoir rire le lendemain.</div></div>
</div></div> </td><td><div class="cate2"><div class="cate2_img"><img src="http://i.imgur.com/QUCMIbP.png" /></div><center><div class="cate2_description"><B class="khotitle2">en bref</B>

<div style="height:320px; overflow:auto;"><br>[b]⊱ AGE :[/b] 16 ans [b]⊱ DATE & LIEU DE NAISSANCE :[/b] 06/06 ; New-York (native de Tromsø)[b]⊱ ORIGINES & NATIONALITE :[/b] americano-norvégienne, nationnalité americaine et Norvegienne [b]⊱ STATUT SOCIAL :[/b] Célibataire [b]⊱ ORIENTATION SEXUELLE :[/b] hétérosexuelle [b]⊱ GROUPE :[/b] Colonie des Sang-mêlés

[b]⊱ ÉLÉMENT :[/b] eau [b]⊱ PARENT DIVIN :[/b] Aphrodite [b]⊱ POUVOIRS :[/b] crystokinesie et transmutation de sentiments [b]⊱ ARMES/OBJETS MAGIQUES :[/b] Un poignard long et étroit en bronze célèste [b]⊱ ANNÉES PASSÉES DANS VOTRE CAMP :[/b] 5 ans

[center][size=9]fiche (c) oceanlounge.[/size][/center]
<br><br><br><br></div></div></td></tr></table></div>


<div id="ava1"><B class="khotitle2">son histoire</B>
<br><div align="justify"><img src="http://image.noelshack.com/fichiers/2012/34/1345516222-006.png" style="margin-right: 10px; margin-bottom: 4px; border: 1px solid #382821; padding: 3px;"" width="60" align="left">[b]Un minimum de 830 mots vous est demandé. Lâchez-vous, n'hésitez pas à mettre pleins de détails, n'oubliez aucuns moments importants de votre histoire.[/b] Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Proin porttitor, orci nec nonummy molestie, enim est eleifend mi, non fermentum diam nisl sit amet erat. Duis semper. Duis arcu massa, scelerisque vitae, consequat in, pretium a, enim. Pellentesque congue.
</div></div>


<div id="ava1"><B class="khotitle2">ses pouvoirs</B>
<br><div align="justify"><img src="http://nsa34.casimages.com/img/2013/08/05/130805071800497322.png" style="margin-left: 10px; margin-bottom: 4px; border: 1px solid #382821; padding: 3px;"" width="60" align="right">[b]Ici tu devras décrire tes pouvoirs si tu en as et les détailler. Nous demandons [u]un[/u] pouvoir pour les enfants des dieux mineurs, [u]deux[/u] pour les olympiens, [u]trois[/u] pour les Mars et [u]quatre[/u] pour les enfants des Trois Grands.[/b] Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Proin porttitor, orci nec nonummy molestie, enim est eleifend mi, non fermentum diam nisl sit amet erat. Duis semper. Duis arcu massa, scelerisque vitae, consequat in, pretium a, enim. Pellentesque congue.
</div></div>

<div id="ava1"><B class="khotitle2">Le rp test</B>
<br><div align="justify"><img src="http://image.noelshack.com/fichiers/2012/34/1345516222-006.png" style="margin-right: 10px; margin-bottom: 4px; border: 1px solid #382821; padding: 3px;"" width="60" align="left">[b]Obligatoire pour les personnages vacants et facultatif pour les autres (Minimum 300 mots)[/b] Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Proin porttitor, orci nec nonummy molestie, enim est eleifend mi, non fermentum diam nisl sit amet erat. Duis semper. Duis arcu massa, scelerisque vitae, consequat in, pretium a, enim. Pellentesque congue.
</div></div>

<div id="ava1"><B class="khotitle2">derrière l'écran</B>
<br><div align="justify"><img src="http://img15.hostingpics.net/pics/26380171i4.png" style="margin-right: 10px; margin-bottom: 4px; border: 1px solid #382821; padding: 3px;"" width="60" align="left">[b]⊱ PRÉNOM :[/b] Melissa [b]⊱ PSEUDO :[/b] Kuru/Neven [b]⊱ AGE :[/b] 17 ans [b]⊱ CÉLÉBRITÉ :[/b] Elle (Cutie) Fanning [b]⊱ CODE DU RÈGLEMENT :[/b] aquae sextiae [b]⊱ QUE PENSES-TU DU FORUM ?[/b] blblbl tant de beauté [b]⊱ OU AS-TU CONNU PJRPG ?[/b] Chelsea et Jared m’ont littéralement agressée. Trois fois. Chacun. Par jours. [b]⊱ BESOIN D'UN PARRAIN OU D'UNE MARRAINE ?[/b] I don't think so! [b]⊱ FRÉQUENCE DE CONNEXION :[/b] Eeeer ça dépend du boulot #Terminale [b]⊱ INVENTE OU SCÉNARIO ?[/b] Tout droit de ma petite tête buddies~ [b]⊱ DERNIER MOT :[/b] écrire ici

[code][b]Elle Fanning[/b] › A-Utopia McKenzee[/code]

[code][b][color=#ffffff]A-Utopia MCKenzee[/color][/b]› Crystokinésie(...)-Transmutation de sentiments(...)[/code]
Prière de supprimer les champs de pouvoirs que vous ne remplirez pas mais, laissez les parenthèses, nous y mettrons vos futurs évolutions de pouvoir Merci <3
</div></div>


<div id="nameprez2">[size=9][i](changez que le statut)[/i][/size]
✓ Statut de la présentation : en cours
✓ Suivie par : pseudo <span class="arrowprez"></span><span class="arrowprez2"></span></div></div></div><br/></div></center>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misha
you don't love me, big fucking deal, I'll never tell you how I feel
avatar

Féminin Messages : 330
Date d'inscription : 10/05/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: ALLEZ CREVER, NATHAN&ELISE QAAAAQ   Mer 18 Mar - 18:41

Grandis en Norvège de 2 à 6 ans + Reviens à New York chez des cousins + Se fait battre car 'différente' + Fugue à 9 ans pour se faire héberger par un fils de Dionysos, Joshua + Il essaie de l'embaucher dans le camp de Chronos + il la rend folle par accident + Passe un an en hôpital psychiatrique + Joshua la fait s'évader de l'hôpital en voulant l'emmener sur la Princesse d'Andromède + Elle fuit du navire en s'accrochant à un morceau de cristal + Sauvée par une nymphe qui la dépose sur la rive de la colonie + Guérie de sa folie + Participe à la grande bataille de Manhattan où elle se bat contre Joshua + Se fait capturer à la prise des camps + Se fait torturer + Redeviens folle + Protège les blessés à la libération + Guéris à nouveau

Introvertie + Craintive + Serviable + Frêle + Rêveuse + Pessimiste + Silencieuse + Altruiste + Emotive + Lunatique + Loyale + Sympathique + Attachante + Têtue + possède un poignard en bronze + Préfère se battre avec une arme à chaque main + pacifiste + Aime qu'on lui touche les cheveux + Déteste qu'on les emmêle + Peur des hôpitaux + Claustrophobe


Dernière édition par Neven le Dim 22 Mar - 13:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misha
you don't love me, big fucking deal, I'll never tell you how I feel
avatar

Féminin Messages : 330
Date d'inscription : 10/05/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: ALLEZ CREVER, NATHAN&ELISE QAAAAQ   Mer 18 Mar - 18:47

Joshua nomjaponaismaggle
Miura Haruma
Fils de Dionysos
Partisant
Rendre fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misha
you don't love me, big fucking deal, I'll never tell you how I feel
avatar

Féminin Messages : 330
Date d'inscription : 10/05/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: ALLEZ CREVER, NATHAN&ELISE QAAAAQ   Sam 28 Mar - 22:47

Code:
<link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Marck+Script' rel='stylesheet' type='text/css'><link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Grand+Hotel' rel='stylesheet' type='text/css'><center><div id="fondpv"><div id="nameprez">✓ Joshua Nishimura<span class="arrowprez"></span><span class="arrowprez2"></span></div><div id="ava1"><table><tr><td><div style="margin:auto;text-align:center;width:100%">

<div align="left"><div id="ribbon"><div style="margin:auto;text-align:center;width:100%"><B class="khotitle2">son caratère</B></div><br/><div style="height: 225px;overflow:-moz-scrollbars-vertical;overflow-y:auto;"><div align="justify">Souriant + drôle + Serviable + Sincère + Passionné + Hypocrite + Dur + Franc + Borné + Fier + du genre à faire mal aux autres pour se protéger + </div></div>
</div></div> </td><td><div class="cate2"><div class="cate2_img"><img src="http://media.tumblr.com/81430e5aac968704869892b2f2b17cd7/tumblr_inline_n99v7dLJOq1sqeza7.png" /></div><center><div class="cate2_description"><B class="khotitle2">en bref</B>

<div style="height:320px; overflow:auto;"><br>[b]⊱ AGE :[/b] 20 ans [b]⊱ DATE & LIEU DE NAISSANCE :[/b] 1995 (ou 94 selon le mois), New York [b]⊱ ORIGINE & NATIONALITÉ :[/b] mère japonaise, double nationalité japonaise et americaine [b]⊱ STATUT SOCIAL :[/b] célibataire [b]⊱ ORIENTATION SEXUELLE :[/b]Bisexuel [b]⊱ GROUPE :[/b] Partisant [b]⊱ FEAT:[/b] Miura Haruma [b]⊱ PE BONUS :[/b]300 PE

[b]⊱ ÉLÉMENT :[/b] Terre[b]⊱ PARENT DIVIN :[/b] Bacchus/Dionysos[b]⊱ POUVOIRS :[/b] Rendre fou & bouclier mental [b]⊱ ARMES/OBJETS MAGIQUES :[/b] au choix [b]⊱ ANNÉES PASSÉES DANS VOTRE CAMP :[/b] 7 ans

[center][size=9]fiche (c) oceanlounge.[/size][/center]
<br><br><br><br></div></div></td></tr></table></div>


<div id="ava1"><B class="khotitle2">son histoire</B>
<br><div align="justify"><img src="http://image.noelshack.com/fichiers/2012/34/1345516222-006.png" style="margin-right: 10px; margin-bottom: 4px; border: 1px solid #382821; padding: 3px;"" width="60" align="left">- enfance au choix, il faut juste dire qu'il grandit avec sa mère en sachant qu'il est un fils de Bacchus/Dionysos
- Lorsqu'il a 12 ans, il sauve une petite fille d'un monstre en le poussant d'une falaise; il héberge la fillette, Utopia, chez lui.
- Enrôlé dans le camp de Cronos dès la première année (raison au choix)
- A 13 ans, il tente d'y faire venir Utopia, mais, après un bref conflit, il la rend folle par accident; un an après, il va la chercher à l'hôpital psychiatrique et la fait sortir de nuit pour qu'elle vienne avec lui sur la Princesse d'Andromède. Utopia s'enfuit en sautant de la petite barque, dans la baie de New York, il rentre bredouille.
-Participe à la bataille de Manhattan, où il se bat contre Utopia mais bat en retraite.
-Lors de la prise des camps, il assomme la fille d'Aphrodite et la fait prisonnière; il la rend folle, volontairement cette fois-ci, pour qu'elle arrête de tout lui reprocher. Il la nourrit lui-même lors du buffet, et même en temps général, puisqu'elle n'arrive pas à se nourrir normalement.
-Ne fait aucun effort pour garder Utopia prisonnière lors de la libération, mais y participe activement malgré la défaite.
</div></div>

<table><td><div style="width: 250px; height: 120px; overflow:auto; text-align:justify; font-family: arial; font-size:11px;"><font style="font-size:200%;float:right;letter-spacing:0px;font-family: 'Grand Hotel', cursive; color: #E6E2AF;">Utopia-A. McKenzee</font>
<font style="font-size:160%;float:right;letter-spacing:-1px;font-family: 'Marck Script', cursive; color: #B4AF91;">nature du lien ici même</font>
[size=11]Joshua ne l'avouerait pas devant elle, mais il n'arrive pas à la détester. Ils sont dans des camps opposés, et il lui a fait bien plus mal qu'il l'aurait voulu: elle dit le détester, et lui aussi. Il lui a sauvé la vie et l'a hébergé lorsqu'elle était perdue après avoir fuguée; il l'a aidé à se faire à leur vie de demi-dieux; il a essayé de la faire venir, avec lui, chez les partisans, mais elle n'a jamais voulu.
Il s'en veut de l'avoir rendu folle, la première fois; pas la seconde, elle le méritait, pour lui avoir menti et fait faux-bond sur le bateau. Il s'en serait voulu si elle était morte par sa faute, car, même si il ne le dit pas, il la considère toujours comme sa petite soeur, la petite chose fragile qu'il doit protéger. Alors il tente désespérément de la tirer dans son camp, sans user de la force.
Utopia hésite toujours entre deux facettes de Joshua: celui qui l'a sauvé, à 9 ans, du monstre, et qui l'a sortie de l'hôpital deux ans après, et celui qui l'a rendu folle par deux fois et tenue prisonnière. Elle aimerait bien qu'il rejoigne la colonie, qu'il voit le monde comme elle le voit et qu'il pardonne les Dieux. Elle aimerait bien qu'ils arrêtent de se battre une fois pour toute.[/size]
</div></td><td><img src="http://illiweb.com/fa/pbucket.gif" style="border: 2px solid #edf0e0; padding: 4px; border-radius: 60px 60px 60px 60px; width: 80px; position: relative;"></td></table>

<table><td><img src="http://i73.servimg.com/u/f73/14/69/16/80/2013do69.png" style="border: 2px solid #edf0e0; padding: 4px; border-radius: 60px 60px 60px 60px; width: 80px; position: relative;"></td>
<td><div style="width: 250px; height: 120px; overflow:auto; text-align:justify; font-family: arial; font-size:11px;"><font style="font-size:200%;float:left;letter-spacing:0px;font-family: 'Grand Hotel', cursive; color: #E6E2AF;">pseudo du membre</font>
<font style="font-size:160%;float:center;letter-spacing:-1px;font-family: 'Marck Script', cursive; color: #B4AF91;">nature du lien ici même</font>
[size=11]Cum autem commodis intervallata temporibus convivia longa et noxia coeperint apparari vel distributio sollemnium sportularum, anxia deliberatione tractatur an exceptis his quibus vicissitudo debetur, peregrinum invitari conveniet, et si digesto plene consilio id placuerit fieri.[/size]
</div></td></table>


<div id="ava1">
[code][b]Miura Haruma[/b] › [url=Lien du PV]Joshua Mishimura Ҩ Libre[/url][/code]
</div>


<div id="nameprez2">[size=9][i](changez le statut et mettre votre nom)[/i][/size]
✓ Statut du poste vacant : Libre
✓ Suivie par : Utopia-A. McKenzee <span class="arrowprez"></span><span class="arrowprez2"></span></div></div></div><br/></div></center>


Dernière édition par Neven le Mar 31 Mar - 18:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misha
you don't love me, big fucking deal, I'll never tell you how I feel
avatar

Féminin Messages : 330
Date d'inscription : 10/05/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: ALLEZ CREVER, NATHAN&ELISE QAAAAQ   Dim 29 Mar - 10:53

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan
send my love to your new lover
avatar

Masculin Messages : 157
Date d'inscription : 16/03/2013
Age : 16

MessageSujet: Re: ALLEZ CREVER, NATHAN&ELISE QAAAAQ   Dim 29 Mar - 11:40

srsly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-greatthief.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ALLEZ CREVER, NATHAN&ELISE QAAAAQ   

Revenir en haut Aller en bas
 
ALLEZ CREVER, NATHAN&ELISE QAAAAQ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Elise vient prendre des nouvelles de Nathan [Pv.]
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
» Nathan et Sybille (Pv : Syb' <3)
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan
» [Mars] Vous allez être punis, n''est-ce pas ? [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: GALERIES. :: neven. :: Personnages. :: Codes.-
Sauter vers: